Comment transformer une idée en succès ?

  • Entreprises
  • 13 Novembre 2018
  • Aucun commentaire

J'entends souvent que tout a été inventé et à quel point il est difficile aujourd'hui d'être le premier sur un marché. Mise à part Thomas Edison, Graham Bell, Henry Ford et quelques pionniers, peu de succès majeurs sont nés d'avoir été les premiers à s'imposer en tant que marque.

Les entreprises à succès que nous connaissons aujourd'hui se sont imposées dans bien des cas en améliorant ce que d'autres avaient imaginés avant eux. L'invention révolutionnaire qu'était la "souris" d'Apple sur le Macintosh en 1984 (même sur le Lisa en 1982) n'était pas une invention de Apple et encore moins de Jobs.

La souris a été inventée par Douglas Engelbart en 1963, Steve Jobs a vu cette souris chez Xerox lors d'une démo à partir de laquelle le projet Lisa a été très inspiré et a décidé de l'améliorer. Elle ne faisait que haut, bas, gauche, droite et ne pouvait pas faire de mouvements circulaires. Steve Jobs a amélioré cette fonctionnalité et s'en est approprié toute la gloire. D'ailleurs Apple n'a pas révolutionné l'informatique, cette entreprise a "simplement" implémenté du design, de l'émotion et du fun.

De cette manière elle s’est créé sa propre catégorie dans un domaine jusque là très rigide. Lisez le livre "Made in America" de Sam Walton et vous verrez que Amazon n'a pas inventé grand-chose mais proposé sa propre vision d'un marché. Sam Walton, fondateur de « WAL-MART » est d'ailleurs souvent cité par Jeff Bezos comme un modèle qui l'a inspiré. Ce qu'il faut comprendre c'est qu'il est inutile d'essayer d'inventer LE truc unique et incroyable qui va changer le monde !

Même Jésus avec tout le soutient de son paternel et de ses 12 employés n'y est pas arrivé ! Par contre un mec s'est emparé de l'histoire, l'a fait retravailler par un copywriter de Hollywood et BOUM, le plus gros best-seller de tous les temps a ainsi vu le jour. Cet éditeur a juste vendu l'idée sous un autre format et a créé un mouvement de fou en plus d'être un des pionniers de l'édition industrielle. Beaucoup d'autres ont été séduits par ce mouvement et ont livrés leur propre version de la même « histoire » avec un nouveau packaging, des nouveaux personnages et de nouvelles règles. Résultat, combien de niches ont vu le jour dans cette seule catégorie ?

L'innovation est à portée de tous

Coca Cola par exemple ne s'est jamais positionné comme marque qui vend des sodas (ce qui est le cas), Coca Cola vend du rafraîchissement ! Ils voient encore plus large. Starbucks ne vend pas du café mais la vie qui va autour, des lieux faits pour enrichir l'esprit par le biais d'échanges, de rencontres ou de lectures. Ils n'essaient pas d'être reconnus comme étant la meilleure marque de café au monde par-contre, c'est probablement la meilleure expérience à vivre autour de ce prétexte qui est le café. Lorsque vous lancez un nouveau produit, la première question à vous poser n'est pas «comment mon produit est-il meilleur que la concurrence?», Mais, «dans quelle catégorie mon produit est-il le premier ? » Pensez catégories et voyez large. Les consommateurs sont parfois sceptiques sur les promesses des marques puisque chaque marque explique pourquoi elle est la meilleure. Mais ces mêmes consommateurs sont plus ouverts quand il s’agit de catégories.

Tout le monde s’intéresse à ce qui est nouveau. Peu de gens s’intéressent à ce qui est meilleur !

Lorsque vous êtes le premier dans une nouvelle catégorie, faites la promotion de cette catégorie avant celle de votre produit en lui même ou votre marque ! De cette manière, vous n'avez pas de concurrence et vous augmentez considérablement vos chances de rencontrer le succès !